Est-il autorisé de mélanger des appareils de type C4* à condensation et non à condensation sur un même CLV?

Sans accord spécifique du fabricant/importateur du système CLV on peut pas procéder à un mélange des appareils non à condensation et à condensation sur un même CLV.

Certaines aspects devront être étudiés :

  • Est-ce que le matériel utilisé pour les conduits de raccordement et d'évacuations sont résistants aux condensats, et donc de la classe W? Est-ce que les joints sont résistants aux condensats?
  • Encore plus que chez les appareils non à condensation l'évacuation des condensats joue un rôle très importante.
  • A-t-on fait un calcul à base d'un programme de calcul agréé avec la réalité de la nouvelle situation? Le placement des appareils à condensation avec des températures de fumées très basses peut déséquilibrer le fonctionnement du système en sous-pression et causer recirculation entre l'évacuation des gaz brûlés et l'amenée d'air via l'ouverture by-pass.
  • Est-ce que le diamètre existant du conduit d'évacuation est suffisant pour remplacer à terme tous les appareils par des appareils à condensation?
  • Est-ce que la portée de modulation des appareils est identique ou d'un même ordre afin d'éviter qu'un appareil ne démarre pas ou se met en sécurité?

Donc si le fabricant/importateur du CLV ne donne pas son accord pour ce mélange, on ne peut pas réaliser ce mix. Un installateur prend alors toute responsabilité sur le bon fonctionnement du système.