Dossiers techniques

Gas.be a consacré un dossier technique à la norme NBN B 61-002 et un dossier à la rénovation des cheminées. Avec les textes des normes complétés par de nombreuses explications utiles de Gas.be.

Cerga fait une distinction importante entre le prix de vente valide pour les installateurs agréés Cerga et ceux qui ne sont pas agréé Cerga.

Liste de prix des dossiers technique
Titre Prix Cerga Prix non-Cerga
NBN B 61-002 25 € 50 €
Rénovation cheminées 15 € 50 €
Manuel monteur gaz 50 € 100 €

Comment commander?

Les installateurs Cerga peuvent commander les dossiers techniques via le lien suivant.

Les installateurs qui ne sont pas agréés Cerga peuvent commander les dossiers technique via le formulaire de commande.

Manuel monteur gaz

Ce dossier de 172 pages comprend les connaissances de base qui sont indispensables pour chaque monteur réalisant des installations sûres et étanches de tuyaux jusqu'à un diamètre nominal maximal de DN 50 alimentées à une pression allant jusqu'à 100 mbar ainsi que le placement sûre des appareils à gaz domestique jusqu'à 70 kW.

Ce manuel a été élaboré dans le cadre de la formation Cerga 'Monteur gaz' de 16 heures et comme préparation à l'examen/test d'exemption afin d'obtenir le certificat Cerga requis pour l'enregistrement et la validation comme monteur gaz auprès d'une entreprise d'installation agréé Cerga.

Dossier technique sur la norme NBN B 61-002

« Chaudières de chauffage central d'une puissance nominale inférieure à 70 kW – Prescriptions pour leur local d'installation, l'arrivée d'air et l'évacuation des gaz de combustion »

Ce dossier de 178 pages traite des prescriptions en vigueur pour les chaudières de chauffage central d'une puissance nominale inférieure à 70 kW .

Le dossier traite du local d'installation, de la ventilation du local d'installation,de l'amenée de l'air de combustion pour les chaudières à circuit de combustion ouvert et de l'évacuation des produits de combustion pour les appareils de type B et C.

Dossier technique "La rénovation des cheminées lors du remplacement d'anciens appareils par des appareils à condensation au gaz"

Dans notre pays, on recense toutefois toujours près de 500.000 maisons et appartements sans possibilités de remplacer une ancienne chaudière atmosphérique par un appareil à condensation au gaz, plus sophistiqué. Un appareil à condensation pose des exigences spécifiques en termes d'évacuation des gaz de combustion et de ventilation du bâtiment. Les cheminées existantes satisfont rarement aux prescriptions en matière de résistance aux condensats, d'étanchéité lors de l'évacuation des gaz de combustion en surpression et de diamètres adaptés.

C'est pour cette raison que Cerga a rédigé, en concertation avec les fabricants d'appareils au gaz et de cheminées, un dossier proposant des solutions techniques pour cette problématique des cheminées.